Vigilance et liberté de choix, stop au matraque commercial !

Vous êtes libre de choisir la complémentaire prévoyance et santé répondant le mieux aux besoins de vos salariés et de votre entreprise.

 

Les officines sont la cible d’une campagne marketing de l’APGIS dans un contexte conflictuel et de contentieux en cours.

Son dernier courrier incite les pharmacies à adhérer à l’APGIS, en joignant une lettre de résiliation, et insinue que la cotisation au Haut degré de solidarité (HDS) est obligatoire pour toutes les officines.

C’est faux ! L’accord du 2 octobre 2017 prévoyant la contribution au fonds HDS de 2% n’est toujours pas publié au Journal officiel. Elle s’applique donc uniquement aux officines adhérentes à la FSPF, seules à devoir obligatoirement verser la cotisation de 2% à l’APGIS.

L’APGIS n’est pas le seul partenaire de la protection sociale des salariés de la pharmacie d’officine, contrairement à ce qu’elle affirme dans son courrier. […]

KLESIA est labellisée par les partenaires sociaux, elle accompagne depuis plusieurs années l’activité et l’évolution du métier de l’officine : en 2018, 88% des officines ont renouvelé leur confiance à KLESIA.

En octobre, KLESIA propose trois nouvelles offres complémentaires optionnelles renforçant la protection des salariés de l’officine.

KLESIA permet aux officines de bénéficier de la prise en charge de la vaccination pour tout votre personnel à hauteur de 15€ par salarié en simplifiant encore les procédures d’inscription.

L’USPO vous invite donc à la vigilance face aux actions de démarchage.

Vous êtes libre de choisir la complémentaire prévoyance et santé répondant le mieux aux besoins de vos salariés et de votre entreprise.

Gilles BONNEFOND, Président de l’USPO

Publication 20 septembre 2018 par USPO