Vente de médicaments en grande surface : un risque pour les officines

Dans une interview donnée au journal La Croix, Claude Le Pen, professeur d’économie à l’université Paris Dauphine, estime que la vente de médicaments sans ordonnance en grande surface est “un dispositif qui fragilisera les officines, dans un contexte déjà tendu”.

Extrait 

“Au final, il n’est pas certain que l’adoption d’une telle mesure fera baisser les prix des médicaments. Bercy estime que cette ouverture à la concurrence devrait faire baisser de 20 % les prix des médicaments sans ordonnance, mais parmi ces produits, beaucoup sont considérés comme des biens de luxe (crèmes, produits dermatologiques…), sur lesquels les grandes surfaces continueront probablement à faire des marges importantes.”

Lire l’article de La Croix 

 

Publication 21 août 2014 par USPO