L’URPS Pharmaciens Ile-de-France refuse l’expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques

Alors que l’Ile-de-France fait partie des 4 régions* concernées par l’expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques, l’URPS des pharmaciens franciliens a annoncé ce 27 juin qu’elle refusait de s’engager et de promouvoir l’expérimentation.

Ce refus a été adopté unanimement, toutes tendances syndicales confondues, lors d’une séance plénière le 16 juin dernier.

L’URPS “refuse d’encourager une expérimentation qui relègue le pharmacien d’officine au rôle de simple “distributeur de médicaments” et “d’exécutant””. 

En revanche, l’URPS réclame le “devoir” de rectification de l’ajustement de la posologie et/ou de la durée du traitement dans le cadre de l’AMM correspondant au conditionnement adapté, sauf avis contraire du prescripteur.

L’URPS Pharmaciens Ile-de-France appelle les URPS des autres régions concernées par l’expérimentation de la dispensation à l’unité à rejeter également cette démarche.

* Ile-de-France, PACA, Lorraine, Limousin

CP URPS Pharmaciens IDF 27 juin 2014

Publication 27 juin 2014 par USPO