L’affront de DASTRI aux pharmaciens !

Dans un communiqué de presse paru trois jours avant le lancement de la campagne de vaccination, l’éco-organisme DASTRI a indiqué qu’il n’apporterait pas son soutien à l’expérimentation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens.

L’affront de DASTRI aux pharmaciens, répondez aux 3 questions en cliquant ICI

Une telle prise de position publique, sans concertation avec la profession, est inacceptable pour les pharmaciens d’officine qui travaillent en étroite collaboration avec l’éco-organisme dans le cadre de la collecte des DASRI (déchets d’activités de soins à risque infectieux perforants).

Selon le code de la santé publique, les pharmacies d’officine ont seulement l’obligation de distribuer gratuitement les boîtes à aiguilles fournies par DASTRI aux patients en auto-traitement et aux utilisateurs d’autotest de diagnostic.

Les pharmacies volontaires récupèrent les boîtes à aiguilles rapportées par les patients et les stockent dans leur officine dans l’attente d’une collecte réalisée par DASTRI, sans aucune contrepartie financière à ce jour. […]

Dans ce contexte, l’USPO vous propose de répondre à un sondage de trois questions afin d’évaluer concrètement les impacts de ce travail pour les pharmacies d’officine. Le sondage est disponible  ICI

La décision de DASTRI risque d’être préjudiciable à l’expérimentation de la vaccination antigrippale à l’officine. Aussi, nous vous demandons de répondre rapidement à ce sondage qui, nous l’espérons, nous fournira les arguments nécessaires pour débloquer rapidement la situation.

Je vous remercie pour votre participation.

Gilles BONNEFOND, Président

Publication 5 octobre 2018 par USPO