Catégorie : Économie

Générique : les molécules prioritaires pour 2014

Le premier avenant fixe le taux de substitution national à 85 % pour 2014 sur la base du répertoire au 30 juin 2013 (tableau 1). Trois nouvelles molécules vont être prises en compte (tableau 2). Quant à la liste des molécules pour la stabilité de la délivrance des génériques pour les personnes âgées, trois molécules sont retirées – ramipril, amlodipine, lercanidipine […]

Suppression de la vignette : ce qu’il faut savoir

Plusieurs fois repoussée, la suppression de la vignette aura bien lieu le 1er juillet 2014. Le petit rectangle apposé sur chaque boîte va donc disparaître complètement avec, de facto, la suppression de la transparence du prix pour les patients. Une « dématérialisation » qui a déjà commencé avec la mise en place d’un groupe de travail et d’un planning. Comment […]

Rapport IGAS-IGF sur l’ONDAM

  Le rapport de l'IGAS et de l'IGF sur la maîtrise de l'ONDAM 2013-2017. Télécharger le rapport

Rapport IGAS sur les pharmacies d’officine

  Le rapport de l'IGAS sur les “pharmacies d'officine : rémunération, missions, réseau” (juin 2011). Télécharger le rapport

L’avenant n°7 à la Convention pharmaceutique sur les génériques

 L’avenant n°7 à la Convention pharmaceutique a été signé le 21 mai 2013 par l’USPO, l’UNPF et l’Assurance maladie. Cet avenant porte sur les objectifs de substitution des génériques pour l’année 2013. Avenant n°7 Génériques

Rémunération à la performance – Principe de calcul et précisions

Une rémunération à la performance sur les médicaments génériques est définie dans la Convention Pharmacie (annexe II.1). Le principe du calcul repose sur des seuils de déclenchement (voir I-). Des précisions sont apportées sur les paramètres du

Arrêté du 4 août 1987 modifié relatif aux prix et aux marges des médicaments remboursables

C’est un arrêté du 4 août 1987, modifié à diverses reprises depuis son origine et en
dernier lieu par un arrêté du 4 mai 2012 applicable à compter du 1er juillet 2012 (cf. Infos-USPO 2012-72), qui reste le texte de base en la matière.