Catégorie : Actus USPO

Les 11èmes Rencontres de l’USPO

9h10-9h30 L’ÉCONOMIE DE L’OFFICINE EN 2018 : PREMIER BILAN DE LA RÉFORME DE L’AVENANT N°11
Dejan MILIC – Expert analytics Innovation
Yohan GORNADHA – Consultant Croissance & Innovation
Dimitri GUILLOT – Directeur des partenariats stratégiques et professionnels de santé

9h30-10h30 CPTS : VERS UNE NOUVELLE ORGANISATION DU SYSTÈME DE SOINS ?
Jacques BATTISTONI – Président de MG France
Jean-Philippe BRÉGÈRE – Président de l’USPO Aquitaine, Trésorier de l’URPS Pharmacie Nouvelle Aquitaine
Luc DUQUESNEL – Président Les Généralistes-CSMF
Catherine KIRNIDIS – Présidente du SNIIL
Claude LEICHER – Président de la Fédération des CPTS
Robin TOCQUEVILLE-PERRIER – Président de l’ANEPF

10h30-10h45 L’ÉVOLUTION DE LA PHARMACIE D’OFFICINE À L’INTERNATIONAL
Luc BESANCON – Président de Pharmacy and Consulting, ancien Directeur de la FIP

10h45-11h LA PHARMACIE D’OFFICINE, PRÊTE POUR RELEVER LES DÉFIS DU PLAN SANTÉ 2022
Gilles BONNEFOND – Président de l’USPO

11h-12h LA CONVENTION PHARMACEUTIQUE : BILAN ET PROSPECTIVES
Gilles BONNEFOND – Président de l’USPO
Nicolas REVEL – Directeur général de la CNAMTS
Pierre-Olivier VARIOT – Vice-Président de l’USPO, Président de la Commission paritaire nationale

L’USPO vous permet gratuitement, en 2 minutes, d’être en conformité avec la nouvelle réglementation sur la médiation de la consommation

Tous les pharmaciens d’officine ont l’obligation de désigner un médiateur de la consommation et de communiquer ses coordonnées aux clients de leur officine sous peine d’une lourde amende administrative pouvant aller jusqu’à 15 000 € pour une personne morale.

Les contrôles de la DGCCRF peuvent démarrer dès janvier 2019.

L’USPO a décidé d’accompagner gratuitement l’ensemble de ses adhérents dans cette nouvelle obligation en signant un partenariat avec la société DEVIGNY MEDIATION, médiateur agréé par la commission d’évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation.

Réforme de la formation professionnelle : L’USPO et la FHP se mobilisent pour l’OPCO Santé

…Face à ces enjeux, l’USPO et la FHP rappellent que le choix de l’OCPO doit être guidé par la cohérence des métiers et des compétences, et non par des considérations éloignées des problématiques de santé. Elles estiment que l’OPCO de la santé, structuré autour de métiers et de compétences complémentaires, permet une meilleure prise en compte des spécificités de leurs activités et offre une plus grande compatibilité avec les enjeux de la stratégie nationale du « Plan santé 2022 ».

La prise en charge des honoraires

Les honoraires de dispensation sont remboursés par l’Assurance maladie obligatoire à hauteur de 70% et 30 % pour l’Assurance maladie complémentaire.
Ces nouveaux taux spécifiques reconnaissent pleinement notre acte pharmaceutique.

Trois nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019

L’avenant n°11 à la convention pharmaceutique crée trois nouveaux honoraires de dispensation qui modifie l’économie de l’officine, reconnaît et valorise enfin l’acte pharmaceutique :
– honoraire de dispensation pour toute ordonnance : 0,5€ HT en 2019 et 2020,
– honoraire de dispensation pour les médicaments spécifiques : 2€ HT en 2019 et 3,5€ HT en 2020,
– honoraire de dispensation lié à l’âge : 0,5€ HT en 2019 et 1,55€ HT en 2020.
A ces nouveaux honoraires cumulables entre eux s’ajoutent l’honoraire à la boite à 1€ HT et l’honoraire pour ordonnance complexe à 0,5€ HT en 2019 et 1€ HT en 2020.

Les pharmaciens se mobilisent pour un OPCO Santé

 Le 31 décembre 2018, les vingt organismes paritaires collecteurs (OPCA), qui collectaient jusqu’à présent les fonds de la formation professionnelle, seront fusionnés en onze opérateurs de compétences (OPCO).

Ces nouveaux organismes devront désormais assurer le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, aider les branches professionnelles à anticiper les mutations technologiques, les besoins nouveaux en compétences, leurs implications sur la formation et la sécurisation des parcours de salariés.

Rémunération : le choix du patient

Nouvelle rémunération en 2019 et 2020 : une vidéo pour tout savoir

A un mois de l’application de la seconde étape de la réforme de la rémunération de la pharmacie d’officine, l’arrêté fixant définitivement les taux de marge à partir du 1er janvier 2019 et 1er janvier 2020 est paru. L’avenant fixant les nouveaux honoraires à l’ordonnance est signé.

Remboursement des honoraires à l’ordonnance par les complémentaires

Ces honoraires sont pris en charge par l’Assurance maladie obligatoire (AMO) à 70% et par les complémentaires santé à hauteur de 30 %. Lorsque la complémentaire ne rembourse rien sur une ordonnance, elle ne remboursera pas, à ce jour, les 30 % des honoraires. Ils seront néanmoins pris en charge à 70 % par l’AMO.

L’évolution du parcours de soins

Interviewé par G5 Santé, Gilles Bonnefond s’est exprimé sur la relation pharmaciens/industriels mais également sur l’évolution des parcours de soins.

Regardez la vidéo ICI  

La réforme de l’officine : Bilan après 9 mois de réforme

Cliquez sur ICI pour lire la suite

Le financement de l’apprentissage et de la formation modifié pour la branche officine !  

Le financement de l’apprentissage et de la formation modifié pour la branche officine !  L’USPO vous donne la parole ! Aucune décision ne doit se prendre sans que les pharmaciens aient pu donner leur avis Le 31 décembre 2018, les vingt organismes paritaires collecteurs (OPCA), qui collectaient jusqu’à présent les fonds de la formation professionnelle, seront fusionnés […]