Voeux de l’USPO

L’USPO souhaite une formation adaptée pour les étudiants et les préparateurs, une meilleure organisation de la sortie hospitalière avec le respect du choix du patient, un tiers payant simplifié avec une meilleure garantie et une baisse des délais de paiement, une convention pharmaceutique plus riche avec des accords interprofessionnels, ou encore une reconnaissance des compétences des pharmaciens et une rémunération adaptée.

L’USPO souhaite la reprise de négociations de la réforme de l’honoraire. « De janvier à novembre 2015, la rémunération a diminué de 128 millions d’euros, soit 2,6 % de perte en incluant tous les honoraires, évalue l’organisation. Les unités ont baissé deux fois plus que les ordonnances et les ordonnances de plus de 5 lignes, 3 fois plus vite. Nous devons rapidement modifier cette dégradation ! »

L’USPO demande l’ouverture de négociations sur la marge, l’évolution des missions, le réseau, la formation des jeunes et des collaborateurs, dans le cadre d’un contrat engageant l’État, l’assurance-maladie et la profession sur plusieurs années. « Sans visibilité, il sera impossible de construire un véritable projet professionnel et de donner confiance aux jeunes diplômés et aux banques pour soutenir nos entreprises ».

Publication 5 janvier 2016 par USPO