Vente de médicaments en grande surface : un risque pour les officines

Dans une interview donnée au journal La Croix, Claude Le Pen, professeur d’économie à l’université Paris Dauphine, estime que la vente de médicaments sans ordonnance en grande surface est « un dispositif qui fragilisera les officines, dans un contexte déjà tendu ».

Extrait 

« Au final, il n’est pas certain que l’adoption d’une telle mesure fera baisser les prix des médicaments. Bercy estime que cette ouverture à la concurrence devrait faire baisser de 20 % les prix des médicaments sans ordonnance, mais parmi ces produits, beaucoup sont considérés comme des biens de luxe (crèmes, produits dermatologiques…), sur lesquels les grandes surfaces continueront probablement à faire des marges importantes. »

Lire l’article de La Croix 

 

Publication 21 août 2014 par USPO