Ruptures de stock, la situation continue de se dégrader

L’USPO lance une nouvelle enquête 

En février 2011, l’USPO avait réalisé une enquête afin de mobiliser les pharmaciens et sensibiliser les pouvoirs publics sur les ruptures d’approvisionnement. 

Malgré la mise en place du DP-ruptures et de nouvelles dispositions réglementaires en octobre 2012 pour prévenir ces incidents d’origine industrielle, aucune solution n’a été trouvée. 

Les ruptures entre les laboratoires, les dépositaires, les grossistes-répartiteurs et les pharmaciens se poursuivent.

Aussi, l’USPO se mobilise et lance une nouvelle enquête sur les micro-ruptures.

Nous vous demandons de répondre à trois questions pour nous permettre de sensibiliser le nouveau Gouvernement à ce problème qui empêche l’accès à l’ensemble des traitements et remet en cause l’observance thérapeutique.

Merci de répondre à cette enquête en cliquant ici

 

 

Publication 14 septembre 2017 par USPO