Réunion du 6 octobre au ministère de la Santé : la mobilisation historique des pharmaciens pèse sur les négociations

Grâce à votre mobilisation, à la grève des gardes, à la manifestation du 30 septembre et à la poursuite de nos actions, le gouvernement a été impressionné par votre engagement pour défendre nos patients, la santé publique et notre profession contre les projets de réforme de nos gouvernants.

Ces actions ont pesé sur les négociations qui évoluent dans le bon sens.

Il n’y a pas de débats sur le monopole. L’USPO a réaffirmé sa position : en cas d’AMM, le produit reste en officine.

Sur le capital, l’USPO a de nouveau sorti le chiffon rouge : pas de capitaux extérieurs.

L’USPO a proposé de qualifier en charge les indemnités de rachat par plusieurs pharmacies d’une pharmacie pour la fermer.

La partie n’est pas gagnée pour autant. Les pharmaciens doivent rester mobilisés et continuer la grève des gardes, à faire signer la pétition et à écrire aux élus.

Téléchargez le compte-rendu complet

Publication 8 octobre 2014 par USPO