Rémunération : Le Moniteur des pharmacies répond aux questions des pharmaciens

Honoraires de dispensation, faut-il craindre la réforme ? L’article du Moniteur des pharmacies, paru le 14 juin 2014, fait le point sur les principales questions des pharmaciens. 

Le plan d’économies sur le médicament annule-t-il les effets de la réforme sur la rémunération ? Oui, répond le Moniteur des pharmacies.

Les honoraires de dispensation seront-ils intégrés dans le prix public des médicaments ? Cette question reste en suspens, explique la revue. La direction de la sécurité sociale a seulement indiqué : « les pharmaciens auront la faculté d’inclure le montant des honoraires de dispensation à la boîte dans le prix de chaque boîte de médicaments remboursable vendue au patient, que celle-ci ait fait l’objet d’une prescription ou non ». Un arrêté de la DGCCRF à paraître doit fixer les règles.

La signature de la réforme de la rémunération supprime-t-elle les délais plus souples d’écoulement des stocks prévus dans la convention de 2012 ? Oui. « Force est de constater que la FSPF a paraphé l’article 2 de l’avenant rémunération qui annule le délai d’écoulement de 60 jours pour tous les médicaments », relève le Moniteur des pharmacies.

L’évolution immédiate vers les honoraires à l’ordonnance est-elle possible ? Non.

Quant aux grands conditionnements du paracétamol, pourraient-ils avoir une incidence sur la réforme ? « En théorie, oui, mais en pratique non »,écrit le Moniteur des pharmacies.

Télécharger la totalité de l’article du Moniteur des pharmacies du 14 juin 2014

Publication 17 juin 2014 par USPO