Réforme de la rémunération : pour le CNGPO, il faut une adhésion massive de la profession

Dans un communiqué de presse diffusé le 22 avril 2014, le CNGPO (Collectif des groupements de pharmaciens) interpelle les syndicats pour qu’ils proposent un projet commun en matière de rémunération officinale.

« Un sujet aussi crucial […] mérite une adhésion massive de la profession. Or, force est de constater que nos trois syndicats n’ont pas réussi à trouver de consensus », déclare Pascal Louis, président du CNGPO.

Pour le CNGPO, cette situation suscite l’inquiétude légitime des groupements adhérents et des pharmaciens. « Notre profession a absolument besoin de sortir de cette impasse. Nous attendons un nouveau pacte pour l’officine », explique Pascal Louis.

L’USPO constate une nouvelle fois que toute la profession se mobilise contre le projet de réforme de la rémunération officinale. Par son communiqué, le CNGPO exprime clairement son refus de voir aboutir ce projet.

 

Publication 25 avril 2014 par USPO