Recul des ventes de médicaments aux officine en 2013

Les ventes de médicaments destinés aux officines accusent en valeur une baisse de 2,4 % en 2013 (20,6 milliards d’euros en 2013), contre une progression de 1,8 % pour l’hôpital. C’est l’un des constats du rapport annuel d’analyses de ventes de médicaments en France réalisé par l’ANSM et mis en ligne aujourd’hui.

Selon ce rapport, la consommation des Français reste pourtant stable : 48 boîtes de médicaments en 2013 comme en 2012. Le recul du marché pharmaceutique est dû aux baisses de prix et au développement des génériques. En effet, 3 médicaments sur 10 remboursés en 2013 sont des génériques. Les médicaments génériques représentent 15,5 % du marché en valeur et plus de 30 % en quantité.

La substance active la plus vendue dans les pharmacies est le paracétamol (plus de 500 millions de boîtes vendues), suivie de l’ibuprofène et la codéine en association. 

Les médicaments prescrits représentent toujours plus de 84 % du chiffre d’affaires des officines, mais seulement 54 % des volumes.

Quant aux médicaments non remboursables, leur part en valeur diminue, puisqu’ils ne représentent plus que 9 % (15 % en volume).

Télécharger l’analyse des ventes de l’ANSM

 

Publication 24 juin 2014 par USPO