Position de la Ministre sur le monopole pharmaceutique

Marisol Touraine n’envisage pas la vente de médicaments en grande surface 

 

L’Autorité de la concurrence avait annoncé étudier la vente de certains médicaments hors des pharmacies afin de faire baisser les prix. Une hypothèse «?pas envisagée par le gouvernement?», affirme la ministre de la Santé vendredi.

 

La vente de médicaments en grandes surfaces «?n’est pas envisagée par le gouvernement?», a affirmé vendredi à l’AFP la ministre de la Santé Marisol Touraine, alors que cette hypothèse a été émise par l’Autorité de la concurrence pour faire baisser les prix.

« ?L’hypothèse d’une vente des médicaments, même non soumis à prescription obligatoire, en grande surface, n’est pas envisagée par le gouvernement?», a indiqué la ministre, le jour du lancement de la vente en ligne de médicaments sans ordonnance sur des sites adossés à une vraie pharmacie.

L’Autorité de la concurrence avait annoncé mercredi étudier la possibilité d’ autoriser la vente de certains médicaments hors des pharmacies afin de faire baisser les prix, ce qui permettrait notamment aux grandes surfaces de s’emparer de ce marché. Elle a soumis ses observations à consultation publique jusqu’au 16 septembre, et rendra un avis définitif «?avant la fin de l’année?».

 

 

Paris, le 12 juillet 2013

 

Publication 12 juillet 2013 par USPO