Pharmaciens, Soyez acteur de votre avenir

La rentrée 2016 sera cruciale pour la pharmacie d’officine. Les représentants de la profession poursuivent donc pendant tout l’été leur mobilisation en lançant deux actions de consultation à destination des pharmaciens. Chacun d’entre eux pourra s’exprimer et être force de propositions sur les principales problématiques auxquelles il est confronté.

 

VOTEZ ICI pour les 10 premières propositions pour la pharmacie d’officine jusqu’au 15 septembre.

 

APPORTEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI pour vous exprimer, partager et proposer sur l’avenir de la profession

 

LA GRANDE CONSULTATION DE LA PHARMACIE D’OFFICINE

Parce que les pharmacies d’officine sont des acteurs majeurs dans l’organisation de l’offre de soins, le site contributif pour la grande consultation de la pharmacie ICI permet à chaque pharmacien d’exprimer ouvertement et librement ses opinions, de partager avec les représentants de la profession sa vision du métier et de proposer des pistes de réflexion pour l’avenir.

Les pharmaciens auront jusqu’au 30 septembre pour déposer leur contribution sur les thématiques suivantes : économie de l’officine, études et formation de l’équipe officinale, missions de l’officine, nouvelles technologies à l’officine, organisation du réseau et relations Assurance maladie et complémentaires santé.

Les résultats de cette consultation auront une influence déterminante dans les travaux préparatoires et les négociations pour la prochaine convention nationale pharmaceutique. Cette grande consultation aboutira à un rapport qui fondera un ensemble de propositions pour l’avenir de la profession. Elles seront rendues publiques courant octobre auprès des pharmaciens et des Pouvoirs publics.

 

VOTE SUR LES DIX PREMIERES PROPOSITIONS POUR LA PHARMACIE D’OFFICINE

Les pharmaciens d’officine sont également appelés à VOTEZ ICI  immédiatement sur ces 10 premières propositions pour la pharmacie d’officine jusqu’au 15 septembre. Ces dix propositions apportent des réponses concrètes aux difficultés actuelles de la pharmacie d’officine, et ce sur plusieurs thématiques : métier, réseau et mode de rémunération.

Si ces propositions recueillent l’approbation de la majorité des pharmaciens d’officine, elles serviront de base aux discussions avec le Gouvernement avant le PLFSS 2017 pour obtenir un véritable cadre de négociation pour la prochaine convention nationale pharmaceutique.

 

Les Pouvoirs publics doivent nous entendre, mobilisons-nous !

De l’action de chacun dépend le succès de la profession

Publication 28 juillet 2016 par USPO