L’USPO interpelle la Ministre de la Santé sur la gestion de crise du Levothyrox

Madame Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé

 

Madame la Ministre,

Je voudrais vous faire part de nos difficultés concernant la gestion de la crise sur le levothyrox.

Les pharmaciens sont submergés par les inquiétudes des patients qui demandent des réponses précises à leurs interrogations. Ces informations doivent être cohérentes entre les différents acteurs (autorités de santé, médecins, pharmaciens) pour rassurer les patients et leur permettre d’avoir une attitude appropriée afin de ne pas les exposer à un risque supplémentaire.

Aussi, nous vous demandons de réunir en urgence l’ensemble des responsables de la profession de pharmaciens, ordre et syndicats, pour nous faire part de l’organisation future de la dispensation de la levothyroxine, ses conditions de prescription, les personnes cibles, les conditions de prise en charge, les recommandations pour ne pas être en rupture dès la première semaine. Il est fondamental de nous consulter pour anticiper les difficultés qui ne manqueront de survenir et nous donner les moyens de les gérer.

Si nous ne sommes ni consultés ni informés, nous ne pourrons pas accomplir notre travail de professionnel du médicament, notre rôle d’acteur du bon usage, notre mission de santé publique et la diffusion de la bonne information.

Je vous remercie d’avance, Madame la Ministre, pour toute l’attention que vous porterez à ce courrier.

Bien respectueusement,

Gilles Bonnefond, Président de l’USPO

Publication 18 septembre 2017 par USPO