L’USPO dénonce la cacophonie et un PLFSS 2015 insupportable

L’USPO dénonce la proposition de nettoyage de l’AMM pour passer en catimini des médicaments en GMS. Au contraire, il est indispensable de requalifier des dispositifs médicaux et des compléments alimentaires en médicaments. L’USPO demande également que la TVA soit harmonisée pour ne plus être défavorable aux médicaments conseil.

L’USPO est opposée à la modification des textes sur la vente par Internet qui autoriserait une plateforme à expédier des médicaments pour le compte des pharmacies. Le médicament à destination des patients ne doit sortir que du propre stock de l’officine.

Le PLFSS 2015 fait supporter au médicament plus de 1 milliard d’économies : Il applique le plan prévu de 3,5 milliards d’euros sur 3 ans. La signature par un seul syndicat de l’avenant sur l’honoraire à 1 euro la boite valide ce plan qui enferme les pharmaciens dans un tunnel pour les 3 prochaines années.

Par conséquent, l’USPO maintient ses mots d’ordre :

signature de la pétition ;

grève des gardes ;

lettre aux élus.

Téléchargez le communiqué de l’USPO et la pétition

 

 

Publication 15 octobre 2014 par USPO