L’URPS Pharmaciens Ile-de-France refuse l’expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques

Alors que l’Ile-de-France fait partie des 4 régions* concernées par l’expérimentation de la dispensation à l’unité des antibiotiques, l’URPS des pharmaciens franciliens a annoncé ce 27 juin qu’elle refusait de s’engager et de promouvoir l’expérimentation.

Ce refus a été adopté unanimement, toutes tendances syndicales confondues, lors d’une séance plénière le 16 juin dernier.

L’URPS « refuse d’encourager une expérimentation qui relègue le pharmacien d’officine au rôle de simple « distributeur de médicaments » et « d’exécutant » ». 

En revanche, l’URPS réclame le « devoir » de rectification de l’ajustement de la posologie et/ou de la durée du traitement dans le cadre de l’AMM correspondant au conditionnement adapté, sauf avis contraire du prescripteur.

L’URPS Pharmaciens Ile-de-France appelle les URPS des autres régions concernées par l’expérimentation de la dispensation à l’unité à rejeter également cette démarche.

* Ile-de-France, PACA, Lorraine, Limousin

CP URPS Pharmaciens IDF 27 juin 2014

Publication 27 juin 2014 par USPO