La nouvelle réforme confrontée à la réalité des chiffres

Les données IMS Pharmastat du 1er trimestre 2015 sur l’activité de l’officine ont été publiées.

Les pharmaciens travaillent plus pour gagner moins !

Evolution 1er trimestre 2015/2014 Ensemble de l’activité liée aux médicaments remboursables Ensemble de l’activité prescrite et remboursée
Unités 2.22% 1.79%
Ordonnances 1.26% 1.26%
Chiffres d’affaires TTC -0.83% -1.19%
Marge totale HT incluant les honoraires à la boite et l’honoraire pour les ordonnances d’au moins 5 lignes -0.59% -1.09%

 

Trois mois à peine après l’entrée en vigueur de la réforme de la rémunération et malgré une augmentation des pathologies hivernales sur le début de l’année 2015, la marge de la profession régresse.

La situation va s’aggraver au cours des prochains trimestres en raison de la mise en application des baisses de prix massives.

L’USPO ne s’est pas trompée dans son analyse sur les évolutions de marge en refusant cette réforme, signée pour 2 ans par un seul syndicat.

Cet honoraire à la boîte qui devait « protéger la profession des baisses de prix » est non seulement inefficace mais choque également les patients.

Devant la gravité des faits, l’USPO demande à tous les pharmaciens de réagir au plus vite en envoyant, la lettre au directeur de la CNAMTS ICI : CNAM lettre negociation 1

Pour sortir de cette impasse, l’USPO propose :
o de négocier avec l’Etat un contrat de 3 ans garantissant la marge du réseau,
o d’introduire une rémunération à l’acte de dispensation,
o de développer les nouvelles missions et les services pour les patients à domicile,
o d’inclure la médication officinale dans un parcours de soins et non dans un parcours de consommation.

Gilles Bonnefond
Président USPO

Publication 30 avril 2015 par USPO