La CSMF décerne un carton rouge au président du GEMME

 

Dans un communiqué, la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français) « décerne un carton rouge au Président du GEMME et demande au Gouvernement de l’exclure de toute discussion concernant l’évolution du médicament tant qu’il ne retrouve pas une attitude plus responsable et respectueuse des autres acteurs que sont les médecins et les patients ».

Ce « carton rouge » fait suite aux propos de Pascal Brière, président du GEMME, interviewé par le Quotidien du Pharmacien (édition du 9 mai 2014). Ce dernier explique que pour développer le marché du générique en France, il faudrait s’inspirer du modèle allemand et pénaliser financièrement les médecins qui n’atteindraient pas les objectifs fixés en termes de prescription de génériques.

La CSMF « dénonce avec la plus grande fermeté l’attitude du Président du GEMME, qui veut s’immiscer dans la prescription médicale pour développer ses parts de marché, sur le dos des médecins y compris en les ponctionnant financièrement ».

Publication 13 mai 2014 par USPO