Hépatites B et C : un rapport sur la prise en charge des patients

Le 19 mai 2014, le rapport sur la prise en charge des personnes infectées par les virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C a été présenté publiquement.

Le rapport, qui comprend 180 recommandation, préconise notamment de relancer la prévention des hépatites B et C, « jugée en retard sur plusieurs points », d’articuler les étapes de la prise en charge des patients atteints d’hépatites B et C selon un parcours de soins organisé, pour chacune de ces deux affections et de soutenir « les valeurs d’équité dans le dépistage et l’accès aux soins des patients atteints d’hépatites B et C, par des propositions concrètes de lutte contre les inégalités sociales (dont les hépatites représentent un marqueur frappant) et territoriales (entre les régions dont la France d’outre-mer) ».

Le rapport met aussi en avant le « rôle majeur  » du pharmacien lors de la mise en place du traitement : « Par son expérience, le pharmacien joue aussi un rôle prépondérant dans la conciliation, l’information sur les traitements en cours et l’identification des facteurs qui peuvent interférer avec le traitement sous forme d’effets indésirables accrus, l’évaluation des risques d’interactions médicamenteuses, ainsi que l’intégration du traitement dans la vie du patient ».

Télécharger le rapport 

 

Publication 20 mai 2014 par USPO