Freestyle Libre : aucune perte de marge pour les officines

Le 1er juillet 2018, le tarif de remboursement des capteurs Freestyle Libre baissera de 50 à 45 euros.

Malgré cette baisse, la marge des pharmacies est maintenue à 2 euros HT par capteur.

Par ailleurs, afin de ne pas perdre de marge sur les capteurs, en stock au 30 juin 2018, qui seront facturés au nouveau prix à l’Assurance maladie, les pharmacies bénéficieront d’un avoir déductible directement de la facture de leur prochaine commande ABBOTT.

Cette déclaration en ligne devra être effectuée par les pharmacies concernées entre le 1er juillet et le 31 août 2018 sur le site declaration.freestyle.diabete.fr.

Facturation des bandelettes autorisée par l’Assurance maladie       

Alertée par l’USPO, l’Assurance maladie a décidé de suspendre la limitation réglementaire de la prise en charge à 100 bandelettes par patient et par an, et aussi les lancettes en raison des difficultés d’approvisionnement des capteurs Freestyle Libre. Un autopiqueur si nécessaire peut également être facturé.

Aucun contrôle portant sur la consommation de bandelettes pour les assurés concernés ne sera réalisé par les CPAM.

Les pharmacies peuvent donc facturer aux patients les bandelettes et lanceurs nécessaires, et ce tant que les difficultés d’approvisionnement des capteurs Freestyle Libre persisteront.

La mise à disposition de bandelettes gratuites par le laboratoire ou les pharmacies n’est donc pas la piste retenue.

L’USPO se mobilise pour mettre fin au contingentement le plus vite possible

En raison des difficultés d’approvisionnement, le laboratoire ABBOTT opère un contingentement des capteurs Freestyle Libre.

Vos messages témoignant de cette situation, transmis régulièrement à ABBOTT, nous permettent d’agir efficacement auprès du laboratoire et des autorités de santé.

Je tiens à vous remercier de toute votre participation.

L’USPO a demandé à ABBOTT que le contingentement s’assouplisse dès le mois de juin et que les délais de livraison soient normalisés. La situation se régularisera progressivement avant un retour à la normale dans le courant de l’été.

Nous avons également sollicité le laboratoire pour que les pharmaciens qui le souhaitent  puissent disposer d’un lecteur de démonstration. Nous attendons la réponse qui, nous l’espérons, sera positive.

Publication 25 mai 2018 par USPO