Catégorie : Communiqués de presse

« Le temps presse ! »

L’USPO et la FSPF reçus par la Ministre Agnès Buzyn

Les deux syndicats représentatifs de la pharmacie d’officine USPO et FSPF ont été reçus par la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn et son conseiller Jacques-Olivier Dauberton pendant une heure le 6 juin 2017 avec une écoute attentive et un échange constructif.

Le premier sujet abordé a été la future convention pharmaceutique soutenue par les deux syndicats avec l’objectif de conclure comme le prévoit le protocole d’accord sur la réforme du métier, la réforme du mode de rémunération et la sécurisation du Tiers Payant.
Nous avons confirmé notre volonté de participer à toutes les politiques de prévention, de dépistage et de travail en coordination avec les autres professions de santé et l’Hôpital.
Une réforme d’une telle ampleur ne peut que se faire sur des bases solides sans remettre en question l’organisation de l’officine basée sur le monopole de dispensation, les règles démographiques et l’absence de capital extérieur.
……




Négociations conventionnelles : étape décisive mercredi

Après plusieurs semaines de réunions, les négociations conventionnelles touchent à leur but.

Le 5 avril prochain, nous serons en mesure de déterminer si les conditions d’un accord sont réunies pour engager la profession pour les cinq prochaines années.

La position de l’USPO est claire et constante : la réforme de notre rémunération et de notre métier devra être ambitieuse et profiter à tous les pharmaciens d’officine.

La convention pharmaceutique doit renforcer notre rôle de professionnel de santé de proximité sur l’ensemble des territoires.

Au fil des négociations, l’Assurance maladie a su réviser sa position, prenant en compte les propositions des syndicats. Cependant, des modifications importantes sont encore nécessaires.
….







Négociations pour l’avenir et l’évolution de l’officine

Chère Consœur, Cher Confrère,

Les rapports entre les pharmaciens d’officine et l’Assurance Maladie, sont fixés par la Convention Nationale Pharmaceutique du 6 mai 2012. Cette convention est conclue pour une durée de 5 ans et arrive donc à échéance en mai 2017.

Les termes de la Convention sont actuellement négociés entre l’Union nationale des Caisses d’Assurance Maladie (UNCAM) et les deux Syndicats Pharmaceutiques représentatifs (USPO et FSPF). Vous avez désigné vos représentants à la table des négociations en 2015 lors des élections URPS.

Depuis le 22 février 2017, les séances de négociation ont débuté, à raison d’une séance par semaine.

Les négociations portent sur les nouvelles missions de la pharmacie d’officine, sur les relations informatiques de tiers-payant, le développement des génériques, l’évolution du métier, tout en assurant la viabilité économique de nos officines.

Nous ne vous cachons pas que les négociations sont parfois difficiles, le curseur de l’Assurance Maladie étant contraint par les Ministères de la Santé, des Finances, la direction de la Sécurité Sociale…. et les différents acteurs de la chaîne du médicament.







Nouveau rôle du pharmacien : du concept à la réalité ?

Retrouvez l’interview du 28 mars 2017 avec Gilles Bonnefond (USPO), Philippe Gaertner (FSPF), Alain Delgutte (Ordre), Luc Martinez (médecin), Danièle Desclerc-Dulac (CISS)







L’USPO félicite chaleureusement la Présidente du CNOP, Mme Isabelle ADENOT

L’USPO félicite chaleureusement la Présidente du CNOP, Mme Isabelle ADENOT, pour sa nomination au sein du Collège de la Haute Autorité de Santé et lui souhaite pleine réussite dans son nouveau mandat. Elle a su accompagner l’évolution des métiers du pharmacien dans toutes ses facettes et en particulier celui de l’officine où elle exerce avec passion et éthique.







La Fédération des Soins Primaires (FSP) se félicite de l’arrivée de « Les Généralistes CSMF », son 10ème membre fondateur

La fédération des soins primaires se réjouit de l’arrivée de son 10e membre fondateur, « les Généralistes CSMF ». Dix structures fondatrices ne seront pas de trop pour imposer les soins primaires et leur fédération dans le paysage sanitaire français.

Le défi qui s’annonce est immense au regard du retard pris par les gouvernements successifs depuis 30 ans. Aucun n’a investi dans les soins primaires comme cela a été fait dans d’autres pays.

Les soins primaires doivent occuper ou reprendre la place qui leur revient dans le système de santé de notre pays. Il faut désormais s’appuyer sur les réalisations des professionnels pour mieux prendre en charge la population sur le territoire, faire confiance à ses capacités d’innovation et de création, et développer de nouveaux modèles économiques et de nouvelles relations entre la ville et l’hôpital.
……







La modification de la rémunération des grossistes-répartiteurs ne se fera pas au détriment des pharmacies d’officine

Les grossistes-répartiteurs réclament, depuis plusieurs mois, une évolution de leur rémunération et appellent notamment à une renégociation de leur marge réglementée et de leurs obligations de service public.

Faisant suite à cette demande, la ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine, a sollicité, en novembre 2016, l’IGAS pour mettre en place un groupe de travail. Réuni pour la première fois le 28 février dernier, il est composé de la Direction de la sécurité sociale (DSS), de la Direction générale de la santé (DGS), de la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), du ministère de l’Outre-Mer, de la chambre syndicale de la répartition pharmaceutique, du Leem, du Gemme, du syndicat national des industries des technologies médicales (SNITEM), des syndicats de pharmaciens d’officine (FSPF et USPO), du syndicat des groupements de pharmaciens d’officine FEDERGY.
….







26 janvier 2017, une mobilisation réussie

L’USPO ne se contentera pas d’une convention pharmaceutique réduite à une lettre d’intention. Nous exigerons un soutien économique pour 2017 et un pacte de confiance avec l’Assurance maladie pour réformer immédiatement notre profession.

Le premier entretien conventionnel entre l’Assurance maladie et les syndicats aura lieu le 2 février.

Nous appelons la FSPF à l’union !

Plusieurs propositions économiques communes, à l’instar de la rémunération à l’ordonnance, des interventions pharmaceutiques, ont déjà été simulées avec la FSPF et nous espérons pouvoir les porter ensemble devant le directeur général de la CNAMTS.

L’USPO défend également une révision de la marge à 0% sur les médicaments chers, la sortie des médicaments innovants de la réserve hospitalière, l’arrêt des grands conditionnements qui n’améliore pas l’adhésion des patients à leur traitement, l’augmentation du plafond des remises génériques de 40% à 50% et enfin un choc de simplification des règles de prescription et de dispensation.

Merci encore de votre mobilisation et de votre détermination, elles sont essentielles pour négocier l’avenir de la pharmacie d’officine.
……







Vidéo/Tuto, quelles sont les problématiques aujourd’hui ?

Visionnez la vidéo ci-dessous pour comprendre les problématiques soulevées aujourd’hui

LIEN POUR LA VIDEO ICI

FACILE, PRATIQUE, CONFORTABLE, CONNECTEZ-VOUS







Mobilisation JEUDI 26 JANVIER

Journée de protestation : le jeudi 26 janvier

En région parisienne, le rendez-vous est prévu le 26 janvier à 10h devant la CNAMTS

au 50 avenue du professeur Lemierre Paris 20.

Dans les autres départements, devant les CPAM ou les ARS contactez votre syndicat départemental pour connaître l’action locale.