Catégorie : Monopole officinal

Journée d’action unitaire le 30 septembre pour la pharmacie

Réunis aujourd’hui, le 16 septembre, les représentants du secteur de la pharmacie d’officine, dont l’Ordre et les trois syndicats, se sont prononcés en soutien actif et déterminé de la journée d’action du 30 septembre 2014, par la fermeture ce jour des pharmacies d’officines.




Le Ciss défend les pharmacies

Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, le Ciss (Collectif interassociatif sur la santé) s’alarme du projet de loi « Croissance et pouvoir d’achat » et de ses conséquences sur le système de santé français.
« Le projet de loi « Croissance et pouvoir d’achat » envisage l’ouverture à la concurrence de certains médicaments vendus aujourd’hui en pharmacie. Pourtant, depuis plusieurs années maintenant, les pharmacies disparaissent au rythme d’une fermeture tous les trois jours. Nous avons déjà suffisamment de déserts médicaux pour ne pas y ajouter des déserts pharmaceutiques », explique le Ciss.







Suspension des gardes : téléchargez la lettre pour les ARS

L’USPO propose un plan d’action immédiat et demande à tous les pharmaciens d’être solidaires, unis et réactifs ! Avertissez votre ARS : à partir du 25 septembre, vous ne ferez plus de garde de nuit et du dimanche. Téléchargez la lettre et la liste de contacts des ARS.







Projet de loi déréglementation de la pharmacie : l’USPO lance l’offensive

Nos récents entretiens au ministère de la Santé, à Matignon et à l’Élysée montrent qu’il est indispensable de s’engager dans une action efficace et comprise par l’opinion publique.
L’USPO propose un plan d’action immédiat et demande à tous les pharmaciens d’être solidaires, unis et réactifs !







Déréglementation de la pharmacie : des exemples à (ne pas) suivre ?

Le Journal International de Médecine s’est penché sur la déréglementation de la pharmacie en Europe. Les conclusions sont loin d’être positives pour les patients ! Une étude compare les conséquences de la déréglementation de la vente de médicaments à sur 10 ans. Le constat ? L’accès aux médicaments est meilleur uniquement dans les villes mais sans […]




Monopole officinal : écrivez à vos élus

Malgré la période politique agitée et l’annonce d’un nouveau gouvernement, nous vous demandons de continuer à vous mobiliser et à défendre la pharmacie française auprès de tous vos élus. Le projet sur les professions réglementées n’est pas abandonné. Les attaques contre le monopole officinal risquent de se poursuivre. Nous vous demandons de prendre rendez-vous avec vos […]




Monopole officinal : l’USPO défend la profession avec détermination auprès du ministère de la Santé

Reçue par le cabinet de Marisol Touraine ce matin, l’USPO a de nouveau défendu avec détermination la profession menacée par le projet de loi « croissance et pouvoir d’achat » désormais porté par Emmanuel Macron, ministre de l’Économie. L’USPO a rappelé que les produits ayant obtenu une AMM (autorisation de mise sur le marché) sont des médicaments et doivent par conséquent rester dans le monopole officinal.







Réponse de l’USPO au rapport IGF

Le 18 août 2014, l’USPO a répondu au ministère de l’Economie sur le rapport de l’IGF relatif aux professions réglementées.
Pour l’USPO, « les affirmations contenues dans le rapport sont dépassées ou erronées ».







Monopole officinal : les arguments à mettre en avant

Face aux attaques contre le monopole officinal, l’USPO a rédigé une série d’arguments pour répondre aux patients, à la presse et aux élus. Ces arguments sont regroupés en trois parties : – santé publique ; – accès aux médicaments ; – économie. Le message global : la santé n’est pas de la consommation. Téléchargez l’argumentaire […]




Renaud Nadjahi, USPO Yvelines, défend les pharmaciens sur BFMBusiness

Le 11 août dernier, Renaud Nadjahi, président du syndicat USPO des Yvelines et président de l’URPS Ile-de-France, était invité au Grand Journal de BFM Business. En face de lui, Emmanuel Combe, vice-président de l’Autorité de la concurrence. Le sujet ? La vente des médicaments sans ordonnance en grande surface. Renaud Nadjahi a fait valoir les […]