Catégorie : Actus USPO

Les Rencontres de l’USPO

MERCREDI 31 JANVIER DE 8H30 à 13H

Au Ministère de la Santé, av. Duquesne à Paris

Pour participer, merci de s’inscrire ICI

LE PROGRAMME COMPLET DES 10èmes rencontres de l’USPO 2018 

 




Rappel de l’ensemble des produits LACTALIS fabriqués à Craon – Modification de l’affichage OBLIGATOIRE en officine

Retrait-rappel de l’ensemble des produits infantiles et nutritionnels Lactalis fabriqués dans l’usine de Craon, sans considération de date.

En application du principe de précaution, les sociétés Lactalis Nutrition Santé et Lactalis Nutrition Diététique ont décidé de retirer et rappeler l’ensemble des laits infantile en poudre, céréales infantiles et produits nutritionnels fabriqués sur le site de production de Craon qu’ils soient encore commercialisés ou en possession des consommateurs.







Avenant n°11 : au 1er janvier 2018, la rémunération a augmenté pour 86 % des unités délivrées

Des pressions ont retardé la parution au JO de l’Avenant 11 (seulement le 13 décembre 2017), et par ricochet, l’arrêté de marge et la validation de la base de données des prix. Comme en 2015 et en 2016, tous les PFHT sont modifiés depuis le 1er janvier.

Régulièrement, des rejets non justifiés de la part de l’Assurance Maladie interviennent suite à la modification de la marge ou de changement de prix. La mise en place du forfait à la boîte (80 centimes puis 1 euro) avait provoqué des incidents de paiement. Dès novembre 2017, l’USPO a demandé l’intégration de ces dysfonctionnements dans le cadre de la procédure de pénalités contre les caisses (1). Voyant que la base des médicaments n’était pas à jour le 29 décembre, l’USPO a alerté la CNAM.

Concrètement : les caisses vont dans la majorité des cas gérer en interne ces rejets.







Pierre-Olivier VARIOT sur PHARMARADIO le 8 janvier 2018

Retrouvez en podcast l’interview de Pierre-Olivier Variot, Vice-Président de l’USPO, diffusée le 8 janvier 2018, lors de la journée de lancement de Pharmaradio

Cliquez ICI pour écouter l’interview

 







La nouvelle convention pharmaceutique est mise en place depuis le 1er janvier 2018 pour 3 ans. Elle s’appuie sur deux axes : une évolution du mode de rémunération et du métier de pharmacien d’officine. La désensibilisation de la rémunération de l’officine du prix et des volumes des médicaments, longtemps souhaitée par l’USPO, est acquise. La marge commerciale, fortement exposée aux baisses de prix, est transformée progressivement en honoraires liés à l’acte de dispensation, insensible à ces baisses.

Cette évolution permet, en 3 ans, de diviser par 4 l’impact des baisses de prix sur la rémunération de l’officine et reconnaît pour la première fois la valeur ajoutée de notre acte de dispensation. […]







Calendrier détaillé de l’avenant n°11 publié au JO avec le nouvel arrêté de marge

Un arrêté publié au Journal officiel du 13 décembre 2017 fixe pour l’année 2018 les nouveaux paramètres de la marge dégressive lissée (MDL), conformément à l’avenant n°11 signé par l’USPO et dont l’arrêté d’approbation a également été publié au JO (16 décembre 2017).

De nombreuses modifications de l’économie de l’officine et de l’exercice professionnel interviendront soit à partir du 1er janvier 2018 (tableau n°2) soit à une date ultérieure (tableau n°3). […]







Vidéo sur le changement de rémunération

Visionnez ICI les deux vidéo de 3 mn sur le changement de rémunération […]







Top départ pour les bilans de médication!

Paris, le 22 novembre 2017 Mardi 21 novembre 2017, l’USPO et l’Assurance maladie, dans la continuité de l’avenant n°11 qui engage l’évolution du mode de rémunération et du métier de pharmacien d’officine, ont signé un premier accord relatif aux bilans de médication. Cet avenant n°12 est conforme aux recommandations de la Haute Autorité de Santé […]




Risque de dérégulation ? La nouvelle convention pharmaceutique est le meilleur rempart pour défendre les officines

En fin de semaine dernière, une réunion interministérielle s’est tenue pour évoquer la dérégulation de professions réglementées. 

Avertie de cette réunion, l’USPO est intervenue immédiatement pour rappeler l’engagement de l’Etat, de l’Assurance maladie et de la profession, pour les trois années à venir, dans le cadre de la nouvelle convention pharmaceutique et de l’évolution du mode de rémunération des officines. 

Le choix des officinaux est clair.  [….] 







KLESIA reste l’interlocuteur privilégié des officines pour les garanties prévoyance, maternité, paternité et santé des salariés

Le 2 octobre 2017, la FSPF a approuvé une procédure de recommandation pour les garanties prévoyance, maternité-paternité et santé des salariés, cadres et non-cadres, contre la position commune de l’USPO et des deux premières organisations syndicales de salariés.

Les pharmaciens d’officine restent, malgré cette recommandation, libres de choisir leur assureur et n’ont aucune obligation d’adhérer à l’APGIS. Ils peuvent aussi changer d’assureur chaque année, s’ils le souhaitent.

Cette décision, prise sans consensus tant employeur que syndical, ne répond pas aux intérêts de l’équipe officinale et met en risque la pérennité de notre régime. Aucune réelle avancée sur le taux de couverture, les services ou le taux de cotisation n’a été proposée par ce nouvel assureur. […]