Catégorie : Actus Générales

Protocole d’accord – Les négociations se poursuivent jusqu’en juillet

Protocole d’accord pour la convention pharmaceutique 2017-2021 Les négociations se poursuivent jusqu’en juillet  Après plusieurs semaines de négociations avec l’Assurance maladie, un protocole d’accord pour la prochaine convention pharmaceutique est présenté à la signature des syndicats. Dans le contexte particulier de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle, ce protocole d’accord prolonge les négociations conventionnelles avec l’Assurance […]




Le nouveau Bureau de l’USPO est élu pour trois ans

Le bureau de l’USPO s’inscrit dans la consolidation du précédent mandat : poursuivre l’évolution du métier, l’élargissement des compétences, la revalorisation de notre rémunération. Nous voulons offrir de nouvelles perspectives à tous les pharmaciens d’officine et aux étudiants.

Le Bureau de l’USPO devra également gérer l’augmentation du nombre d’adhérents et la croissance rapide de l’USPO dans toutes les régions.

Les membres du Bureau, en étroite collaboration avec le Conseil d’administration, auront vocation à défendre la profession sur le terrain en étant à l’écoute de l’ensemble des officinaux.

Le rôle clé du pharmacien d’officine, la qualité de son investissement et de son diplôme seront rappelés sans relâche aux pouvoirs publics et à l’ensemble des élus locaux par tous nos représentants…..







Vaccination antigrippale. KLESIA s’investit pour la couverture vaccinale des salariés d’officine

  Vaccination antigrippale KLESIA s’investit pour la couverture vaccinale des salariés d’officine Dans le cadre de sa politique de prévention, KLESIA Prévoyance a décidé de s’investir pour renforcer la couverture vaccinale en officine. Un dispositif « clé en main » est proposé gratuitement à tous les pharmaciens d’officine : Une campagne d’information en interne. KLESIA vous permet de […]




Biosimilaires, renforcer le couple médecin pharmacien

Le patient a besoin d’un traitement, c’est à dire un médicament adapté et efficace qui réponde à ses besoins.

En terme de perspective, les biosimilaires offrent, pour les pharmaciens, l’opportunité d’aller plus loin avec la mise en place d’une évaluation en vie réelle de ces thérapeutiques, au-delà de la traçabilité, et faire remonter ces informations aux autorités de santé.







Entretiens pharmaceutiques

Entretiens pharmaceutiques  composante indispensable de la nouvelle orientation du métier de pharmacien d’officine.  Retrouvez l’ensemble des documents permettant d’effectuer les entretiens pharmaceutiques AVK, AOD et Asthme ci-dessous. Les entretiens pharmaceutiques représentent une réelle opportunité pour les pharmaciens d’officine. Soyez acteurs de l’évolution de votre métier, les autres professions nous regardent!   Documents à télécharger pour […]




Résultats d’évaluation d’entretiens pharmaceutiques au Royaume-Uni et Belgique

En complément d’un article publié dans Officines Avenir n°14 (juillet 2016), l’USPO vous présente les résultats d’évaluations d’entretiens pharmaceutiques au Royaume-Uni et en Belgique.

Ces entretiens ont été réalisés pour des patients chroniques, au Royaume-Uni sous l’acronyme NMS (« new medicine service » – voir I) puis en Belgique par la traduction d’« entretien d’accompagnement de nouvelle médication » (ENM-voir II).

 

Toute la profession mobilisée pour la défense de la profession

Ce mardi 5 juillet 2016, le plan d’action pour la pharmacie française a été validé par les Présidents des Syndicats USPO, FSPF, UNPF, des sections A, D, E de l’Ordre National des Pharmaciens, des étudiants en pharmacie ANEPF, des collectifs et syndicats de groupements Federgy, CNGPO, UDGPO, de l’APR.

La campagne de communication est lancée sur le calendrier de trois rendez-­vous majeurs :

o la discussion du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2017 ;

o la renégociation de la convention pharmaceutique avec l’Assurance Maladie à la fin de l’année pour signature en 2017,

o et l’élection présidentielle de 2017.

La communication porte sur 3 axes :

Le GOUVERNEMENT et les ÉLUS POLITIQUES à travers le MANIFESTE ICI
La profession appelle le Gouvernement à s’engager avant le PLFSS pour fixer un cadre économique clair.

Ce cadre est indispensable avant l’ouverture de la négociation de la convention nationale pharmaceutique qui engagera les pharmacies, l’Assurance Maladie et l’Etat pour 5 ans.

Le prochain PLFSS doit permettre l’évolution du métier, de la rémunération et le renforcement du maillage officinal.







Buprénorphine, reconnaissance des pharmaciens dans leur investissement en addictologie

A l’initiative de la Mission Interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca), une expérimentation de dispensation supervisée de buprénorphine est annoncée d’ici fin 2016. L’investissement des pharmaciens en addictologie serait-il enfin en voie de reconnaissance ?







L’IGAS et l’IGF interrogent les pharmaciens sur l’évolution du réseau

Juqu’au vendredi 27 mai, les titulaires d’officine sont invités par l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et l’inspection générale des finances (IGF) à participer de manière anonyme à une consultation d’envergure nationale.

Cette enquête en ligne a pour objectif de fournir des données à la mission sur la régulation du réseau officinal menée par les deux services interministériels.

En cinq minutes et quinze questions, vous pouvez faire part des des difficultés  rencontrées au cours

  • d’un regroupement,
  • d’un transfert
  • ou encore d’une cession d’officine.
  • Il est également possible de faire part de suggestions pour simplifier la conduite de ces opérations







Biosimilaires et dispostifs médicaux, l’USPO demande la substitution ou l’interchangeabilité par les pharmaciens d’officine

Au moment où l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) doit publier un avis sur la politique des bio similaires,

l’USPO dénonce les manœuvres qui consistent à exclure le pharmacien d’officine de la substitution de ces médicaments.

  • L’USPO demande la création d’un répertoire des bio similaires pour dispenser ces médicaments en toute sécurité pour les patients.
  • L’USPO réclame la mise en place d’un groupe de travail avec les médecins et pharmaciens exerçant en ville et à l’hôpital, les associations de patients, le Ministère de la santé, l’ANSM, le Comité économique des produits de santé (CEPS) et l’Assurance maladie pour construire une politique cohérente autour des médicaments biologiques.

L’interchangeabilité doit être effectuée par le médecin ou le pharmacien dans des conditions de sécurité maximales pour le patient avec une traçabilité de la molécule prescrite et dispensée, afin d’en suivre les effets en vie réelle et d’en assurer la surveillance de pharmacovigilance.

L’USPO rappelle que cette interchangeabilité doit être associée à un échange d’informations renforcé entre médecin, pharmacien, établissement de santé et patient pour améliorer l’adhésion au traitement.

 

Pour les dispositifs médicaux inscrits à la liste des produits et prestations (LPP),

l’USPO demande une base légale autorisant les pharmaciens d’officine à changer un dispositif par un dispositif équivalent, à l’instar des confrères hospitaliers ou des infirmiers en EHPAD.

Les pharmaciens sont les spécialistes du médicament et des dispositifs médicaux. Ils demandent le respect de leurs connaissances et de leurs diplômes.

Les pharmaciens sont proches des patients, travaillent avec les médecins et les infirmiers sur le même territoire et partagent de plus en plus les informations par messagerie sécurisée.

 

Nous demandons au Ministère de la santé de nous associer à une politique de développement des bio similaires et des dispositifs médicaux garantissant une plus grande sécurité pour les patients.

Gilles Bonnefond

Président de l’USPO