Benzodiazépines : les autorités sanitaires veulent mieux encadrer les prescriptions

 

Les benzodiazépines sont encore trop consommées et souvent trop lontemps. C'est la conclusion du rapport de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) rendu public le 8 janvier 2014.

Selon ce rapport qui porte sur la consommation de ces molécules en 2012, 131 millions de boîtes de médicaments contenant des benzodiazépines ou apparentées ont été vendues en France cette année-là et environ 11,5 millions de Français ont consommé au moins une fois une benzodiazépine.

Les nouvelles données « confirment la reprise de la consommation globale de benzodiazépines initiée depuis 2010 »

En outre, les temps d'exposition aux benzodiazépines « sont parfois très supérieurs aux recommandations de l'AMM avec une utilisation annuelle de 4 à 5 mois pour les molécules hypnotiques et anxiolytiques ».  

Les autorités sanitaires dont l'ANSM souhaitent mettre en place un nouveau plan d’actions pour limiter la consommation et les risques de ces molécules. « A cette fin, les professionnels de santé, médecins prescripteurs et pharmaciens, seront consultés et impliqués directement dans la mise en place de mesures qui devraient survenir dans le courant de l’année 2014″, explique l'ANSM.

Télécharger le rapport 

 

 

Publication 8 janvier 2014 par USPO